Comprendre les fonds perdus…

Une des erreurs principales lors de la création d’un fichier est l’oubli de débords, appelés également bord perdus ou fond perdus.

Le fond perdu, pourquoi ?

Comprendre les bords perdus en imprimerie
Comprendre les bords perdus en imprimerie

Dans votre logiciel de PAO, lorsque vous insérez une image, ou un bloc qui se situe au bord d’une page, il est impératif de prévoir des bords perdus. Le bord perdu ou fond perdu consiste à faire déborder l’image ou le bloc en dehors de la page. Nous préconisons 3 mm (mini 2 mm), de façon à prévenir les imperfections de pli ou de coupe.
Mais alors, pourquoi ces imperfections ?

Lors de la coupe au Massicot, d’une carte de visite par exemple au format 90×55 mm. La lame du massicot va exactement trancher à 55 mm. Avec la hauteur de la pile de carte, il se peut qu’il y ait de la chasse, c’est-à-dire qu’il y ait un micro mouvement de la pile, entre la première carte de visite et la dernière. L’écart peut être infime, 1/4 de millimètre. Mais si votre carte est foncé, alors ce 1/4 de millimètre se verra, et vous aurez un liseré irrégulier blanc. Ce sera très inesthétique. Pour éviter cela, on ajoute du fond perdu.
Bien entendu ceci est valable pour les images aux bords des pages, mais également pour les fonds de couleurs (bendays). Dans certains logiciels comme Indesign ou Quark Xpress permettent de régler la valeur de ces fonds perdus, à la création du document (dans propriété de mise en page) ou dans le menu ‘format de document’

3 thoughts on “Comprendre les fonds perdus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *