Ce tutoriel est valable pour toutes les cartes de visites, cartes commerciales, flyers, chemises à rabats, plaquettes, dépliants....

1/ La création, le choix du format

Si vous utilisez un logiciel professionnel (Photoshop, Illustrator, Quark Xpress, InDesign, Corel Draw), ou autres (Photopaint, Picasa..., Pain ), vous avez certainement la possibilité de chosir le format de sortie. Préférez des formats comme PDF, EPS, TIFF, CDR, AI ou JPEG (JPG). Ce sont des formats qui respectent la résolution et le nombre de couleurs. Les formats à ne jamais utiliser sont : BMP, GIF, PNG, car ils sont destructeurs du nombre de couleurs. En, effet, une image tiff sous Photoshop comportent 16 millions de couleurs, voire 1 milliard. Le format BMP, est limité à 256 couleurs, seulement. Votre image sera donc de piètre qualité.

Nous pouvons accepter plusieurs autres formats comme Word (DOC), Powerpoint (PPT), Publisher (PUB), mais il serait préférable de nous téléphoner préalablement au 0 825 678 001.

Attention, pour votre impression de flyers, il faut que le fichier soit en 300 dpi, ni plus ni moins. Cette résolution doit être adoptée à la création du fichier, et ne peut être modifié ensuite, parce que passer de 150 dpi, à 300 dpi revient à doubler la taille de la photo, donc la rendre trouble ou pixelisée. En choisissant, une résolution à 400 dpi, vous surchargez d'information votre image, en obtenant un fichier volumineux en octets, inutillement.

Enfin, si votre logiciel le permet, préferez le format CMJN (CYMK en anglais), au lieu du format RVB (format video). Le format CMJN (cyan, magenta, jaune, noir), correspond à ce que nous appelons la quadri.

Pour résumer :

  • Choisissez un format pro : PDF, EPS, TIFF, CDR, AI ou JPEG (JPG), et de préférence le format PDF, pour l'impression de votre flyer
  • Choisissez une résolution de 300 dpi
  • Choisissez le format CMJN

 

2/ La taille du flyer imprimé, les fonds perdus, la zone de sécurité.

Papeo imprimerie de cartes de visite

Reprenons l'exemple du flyer :

Sur le shéma ci-dessous, il y a 3 cadres :
  • Le cadre rouge : C’est le format fini du flyer. Il correspond aux traits de coupe, et a comme format 148x210 mm. Ce cadre est celui qui définit les dimensions de votre flyer quadri après la coupe au massicot, votre format définitif.

  • Le cadre bleu : la zone entre le cadre rouge et le cadre bleu, correspond à la zone de bords perdus (voir notre article). Tous les éléments dans cette zone seront coupés au massicot, et donc n’apparaîtront pas sur le flyer définitif. Cette zone doit être de 3 mm minimum. Le format du fichier devra donc être de 148x210 mm + 3 mm de chaque côté, soit 154x216 mm
  • Le cadre vert : Zone de sécurité (voir notre article). Nous tenons à ce que vous respectiez cette zone, pour deux raisons : la première est que même si un massicot est très précis, la coupe peut être légèrement décalée, et vous pouvez vous retrouver avec une adresse, ou un texte par exemple très proche du bord, voire coupé. La seconde raison est que dans tous les cas, des élements trop proche du bord de la carte de visite sont inesthétiques. En revanche, comme sur notre exemple ci-dessus, la zone grise est prolongée jusqu'au cadre bleu, comme les mains de la jeune fille.

Pour résumer :

Créer votre carte de visite impriméeau format définitif, à 100%
  • Ajouter du fond perdu (en prolongeant l'image), de 3 mm, ainsi pour une carte, le format doit être de 91x60 mm
  • Respectez la zone de sécurité, en ne mettant pas de textes, ou adresses à moins de 3 mm du bord de la carte, donc à 6 mm de la carte comprenant le fond perdu.

3/ Le vernis sélectif.

Le vernis sélectif, appelé également vernis réservé ou sérigraphie, est un procédé d'imprimerie qui permet de rendre brillant une zone en particulier sur vos imprimés. Un logo, un texte, une image, le rendu est fantastique. Associé à un pelliculage mat, cette zone brillant offre un contraste très esthétique, haut de gamme.impression flyers pas cher

Pour réaliser un vernis sélectif, il faut créer donc un fichier contenant votre image, et un nouveau fichier qui doit venir se superposer parfaitement à celui du visuel que nous avez créé. Ce fichier doit être en 100% noir, sans trame. Aucune trame n'est possible.

Pour placer vos aplats de vernis avec précision, vous pouvez utiliser les
calques de votre application (Photoshop, Illustrator, Corel Draw…). Vous pouvez aussi ajouter un contour à vos blocs de vernis (0,25 pt) afin de disposer d’une marge de sécurité pour le repérage (évitez de vernir des caractères trop fins). Soyez attentif, également, aux plis sur les documents avec vernis UV sélectif sérigraphique, le rainage a tendance à écailler ce genre de vernis. Une réserve de 2 ou 3 mm à l’emplacement du pli peut s’avérer utile.
Information : la marge de tolérance du placement du vernis sélectif est de 0,6 pt. Dans le cas des polices, il ne faut pas utiliser des corps inférieurs à 7 points. Le vernis sélectif ne se verra pas sur les textes trop petits

 Pour résumer :

  • Créer votre visuel
  • Créer un fichier à part contenant votre vernis : 100% noir à plat, sans trame
  • Pensez à graisser légrèrement le vernis
  • Faites attention aux plis

 

Nous espérons que ce tutoriel vous aidera. N'hésitez pas à nous contacter au 0 825 678 001 ou à visiter notre blog, pour nous faire part de vos observations.