Brochures

Les entreprises s’en servent généralement comme outil publicitaire, dans le cadre de leurs opérations marketing ou commerciales, afin de présenter de manière détaillée leurs nouveaux produits ou services. Il peut également arriver que le support soit utilisé dans le but de présenter un évènement (un « business event » par exemple) ou un lieu.

Dans tous les cas, l’objectif est de susciter l’intérêt du lecteur (public, prospect ou client) et, ainsi, de le motiver de façon à ce qu’il réagisse en effectuant un achat ou une réservation ou tout simplement en demandant davantage d’informations. De par son attractivité visuelle et son contenu assez fourni, la brochure constitue un support publicitaire efficace, mais aussi un excellent moyen pour les entreprises de développer leur notoriété et leur visibilité auprès du public.

Concevoir une brochure utile

La création d’une brochure requiert un travail minutieux aussi bien pour le fond que pour la forme. Actuellement, il existe une panoplie de logiciels et d’applications permettant de concevoir de jolies brochures à l’aide de modèles personnalisables. Ces outils ont pour avantage de simplifier le processus de création dans la mesure où elles proposent diverses fonctionnalités pratiques.

Grâce à ces dernières, l’utilisateur peut aisément modifier les différents éléments (les couleurs, les images, les textes, etc.) inhérents à l’élaboration du document. Une fois que le livret est créé, il ne reste plus qu’à l’exporter et à l’imprimer. Cependant, bien avant cela, il est important de définir le type de couverture à adopter, mais également le format ou encore la reliure à utiliser.

Concernant le contenu du document, tout dépendra des objectifs de la structure et de l’usage du support. En général, puisqu’une brochure a pour but d’informer, elle doit contenir toutes les informations relatives à l’entreprise ou l’organisation. En outre, elle doit aussi afficher les détails de l’offre concernée (produit, service, évènement, lieu ou autres).

Choisir la bonne dimension pour une brochure

Le choix du format est une étape essentielle dans la conception d’une brochure, car il va contribuer en grande partie à déterminer l’aspect final du livret. Actuellement, les imprimeurs professionnels proposent des modèles de document allant du format A6 fermé au format A4 fermé. Cependant, les possibilités sont multiples et ne se limitent pas seulement aux formats standards.

Si l’on se réfère aux références présentées dans les guides d’impression, voici les formats de base les plus utilisés :

  • Format A3 ouvert : les brochures publicitaires et les brochures de présentation de produits sont généralement conçues dans ce format (impression brochure de 2 pages de dimensions de 210 x 297 mm).
  • Format A4 ouvert : ce format permet de créer des livrets plus petits (148 x 210 mm). Leurs dimensions optimisées font que les brochures sont plus pratiques et nettement plus faciles à ranger et à présenter.
  • Format A5 ouvert : en optant pour ce format, on obtient un livret de poche de 105 x 148 mm. Il s’agit du plus petit format standard imprimable. Ce type de brochure, particulièrement pratique pour le transport et facile à ranger, est souvent utilisé par les enseignes touristiques.
  • Format carré : les brochures créées dans ce format font généralement 200 x 200 mm une fois pliées.

Si le format de la brochure pliée est une indication importante, c’est également parce qu’il servira à définir le type de reliure à utiliser (et donc le mode d’impression des documents). En général, les brochures de type reliées en dos carré collé peuvent directement être imprimées au format d’impression choisi. En revanche, il est crucial de choisir un format au-dessus de celui de la brochure quand il s’agit d’un livret avec reliure agrafée ou de type 2 points métal ou encore à cheval. Ainsi, pour une brochure A4 pliée, par exemple, les professionnels préfèrent utiliser le format d’impression A3 afin d’éviter les faux pas.

Utiliser des couleurs lisibles sur une brochure

Bien choisies, les couleurs permettent d’obtenir un contenu agréable à lire, donc plus facile à assimiler et à comprendre pour le lecteur. La brochure étant un support de communication, le principe est le même qu’avec les autres documents imprimés tels que les flyers, les dépliants, les prospectus et autres : faites-en sorte que le message à faire passer et les informations importantes soient suffisamment mis en valeur.

Sélectionner le papier adapté pour une brochure

Les brochures modernes sont généralement fabriquées avec du papier glacé. Ce type de papier a pour particularité de faciliter la lecture tout en offrant un excellent rendu esthétique.

Il est cependant tout à fait possible de trouver des modèles de brochures utilisant un papier classique ou à finition mate. Le choix dépend des besoins et des préférences des structures (entreprises, associations, organismes et autres).

Quelle police va bien sur une brochure ?

La mise en forme est un aspect qu’il faut absolument prendre en considération si on veut rendre le contenu de sa brochure visuellement attrayant et agréable à lire. En effet, si les couleurs, la structure et les illustrations sont importantes pour faire un bon contenu, la typographie est essentielle dans la mesure où elle influence la lisibilité et l’efficacité du message. En soignant ce détail, on peut parvenir à créer un contenu harmonieux qui facilite le processus de compréhension et d’assimilation de l’information.

En ce qui concerne tout particulièrement le choix des polices, tout dépendra de la cible, du type de message à communiquer et de la façon dont on souhaite le transmettre (formel, décontracté, sérieux, créatif, etc.). Il convient de préciser que le choix de la police peut influencer la manière dont les lecteurs vont percevoir le contenu et qu’il est donc crucial de prendre le temps de sélectionner les options les mieux adaptées.

Actuellement, les entreprises sont nombreuses à privilégier les polices sans empattement (Arial, Helvetica, Tahoma, Verdana, Geometric Sans Serif et autres), car elles permettent de créer un contenu harmonieux avec un joli design moderne et tendance. Cependant, certaines organisations n’hésitent pas à jouer la carte de l’originalité en misant sur des polices plus affirmées ou plus fantaisistes afin d’avoir un contenu plus attractif et plus percutant. Les polices cursives et décoratives comme Lucida Handwriting, Impact et Fraktur sont particulièrement prisées.

Le plus important, quelle que soit la typographie adoptée, est de veiller à concevoir un contenu parfaitement lisible. Pour ce faire, on peut jouer sur les formes et la mise en page du texte de manière à mettre en relief et à hiérarchiser son contenu. On peut également mélanger les polices (2 ou 3 polices maximum) ou encore jouer sur les contrastes ou la taille des caractères.

Exemple de brochures

Les brochures se déclinent actuellement en une pléthore de modèles et de versions. Les documents se distinguent par leur format, mais également par leur design (aspect graphique, papier utilisé, type de reliure et autres). Bien sûr, puisque celle-ci est un support de communication, les entreprises privilégient les documents en parfaite adéquation avec leurs objectifs et leur cible. Parmi les modèles les plus répandus, vous avez :

  • Les brochures publicitaires
  • Les brochures association
  • Les brochures-dépliants
  • Les brochures touristiques