1/ Le choix du format de carte ou flyer à gaufrer

Prenons l'exemple d'une carte de visite de format 85x54 mm.
Avant toute chose, il faut définir le format du document que l'on souhaite imprimer. Au départ, si vous oubliez cette étape, il sera souvent trop tard. Si vous utilisez des logiciels de création vectoriel comme Illustrator, Corel Draw ou InDesign il est facile de modifier le fichier, en respectant l'homothétie. En revanche pour des logiciels d'image comme Photoshop par exemple, le fait de changer la taille, va avoir une influence sur la résolution, et il sera trop tard pour adapter la résolution (voir notre article sur la résolution). En effet, si vous avez choisi une résolution de 72 dpi, et qu'après vous voulez la transformer en 300 dpi, l'image sera floue ou pixelisée (effet d'escaliers). Photoshop par exemple, va rajouter des pixels en extrapolant, mais le résultat sera catastrophique.

Choisissez également le format final à imprimer. L'erreur commune est souvent d'utiliser un format A4, par défaut dans de nombreux logiciels, pour une carte au format 85x54 mm. L'homothétie ne serait pas respectée.

A l'enregistrement, vous devez choisir un format. Nous préconison le pdf, jpg (qualité maximale), tif, eps... les fichiers web comme le png, ou le gif sont à proscrire. Le système de compression de ces extensions de fichiers est destructeur pour la qualité de l'image

Enfin, si votre logiciel le permet, préferez le format CMJN (CYMK en anglais), au lieu du format RVB (format video). Le format CMJN (cyan, magenta, jaune, noir), correspond à ce que nous appelons la quadri.
Ce n'est pas obligatoire, mais préférable. En effet, l'espace colorimétrique RVB est bien plus large que l'espace CMJN, nous préférons que vous procédiez vous-même à ce changement, pour observer le changement de couleurs. Bien qu'infime, le CMJN offre des couleurs moins vives que le RVB.

Pour résumer :

  • Choisissez un logiciel professionnel comme Photoshop, InDesign....
  • Définissez votre taille de document final 
  • Vérifiez que la résolution est bien à au moins 300 dpi, et maxi 400 dpi
  • Choisissez un format : PDF, EPS, TIFF, CDR, AI ou JPEG (JPG), et de préférence le format PDF, pour l'impression de carte de visite en vernis 3D
  • Choisissez le format CMJN

 

2/ Les fonds perdus, la zone de sécurité.

Papeo imprimerie de cartes de visite

Dans l'exemple ci-dessus, vous pouvez observer 3 cadres :

  • Le cadre rouge : C’est le format de coupe de la carte de visite. Dans notre exemple 85x54 mm, il correspond aux traits de coupe. C'est sur ce trait que le massicotier va couper votre carte de visite.

  • Le cadre bleu : C'est la zone de fonds perdus.(voir notre article). Quand les cartes de visite vont être coupées, la présicion du massicot est de 0,5 voire 1 mm. Autrement dit, si il n'y a pas de fonds perdus, que la lame du massicot coupe 0,5 mm en dehors des traits de coupe, il va y avoir un filet blanc indésirable (correspondant au papier non imprimé). C'est la raison pour laquelle, on ajouter une zone de fond perdu (ou débord). En génrale il faut rajouter 2 mm (votre carte aura comme format 85x54 mm + 2 mm de chaque côté, soit 89x58 mm). Comme vous pouvez le constater sur l'image ci-dessus, il faut ajouter de la matière (même fond, continuité du visage). L'erreur commune, que font beaucoup de graphistes, et d'ajouter un fond de couleur. Vous l'avez compris, ça ne résout pas le problème, puisqu'en cas de décallage de coupe, on verra un filet d'une couleur différente. Dans notre exemple, la zone grise est prolongée jusqu'au cadre bleu, tout comme les mains de la jeune fille.
  • Le cadre vert : Zone tranquille ou zone de sécurité (voir notre article). Il faut impérativement respecter cette zone, pour 2 raisons : la première est que même si un massicot est très précis, la coupe peut être légèrement décalée du fait de la hauteur de la pile à couper, et vous pouvez vous retrouver avec une adresse, un logo, ou un texte par exemple trop proche du bord de la carte, voire coupé. La seconde raison est que dans tous les cas, des informations trop proches du bord de la carte sont inesthétiques.

Pour résumer :

  • Créez votre carte de visite imprimée au format définitif, à 100%, et à 85x54 mm
  • Ajoutez du fond perdu (en prolongeant l'image), de 2 mm, ainsi pour une carte, le format doit être de 89x58 mm
  • Respectez la zone de sécurité, en n'insérant pas de textes, ou adresses à moins de 3 mm du bord de la carte, donc à 5 mm de la carte comprenant le fond perdu.

3/ Le gaufrage.

Pour réaliser le gaufrage de vos cartes, il faut créer donc un fichier contenant votre image, et un nouveau fichier qui doit venir se superposer parfaitement à celui du visuel que nous avez créez. Ce fichier du vernis doit être en 100% noir, sans trame au même format.

Il faut nous fournir 2 fichiers : 

  • Un fichier quadri de votre visuel à imprimer
  • Un fichier noir pour le gaufrage, de préférence vectoriel ou bitmap de 600 dpi. Ce fichier définit le relief du gaufrage.

tuto créer fichier cartes gaufrées

Attention : il faut veiller à ce que vous ne choisissiez pas une taille de police trop petite pour le gaufrage. La taille mini doit être de 10 points. Il faut éviter également les polices avec empatement type Serif

 Pour résumer :

  • Créer votre visuel
  • Créer un fichier à part contenant votre gaufrage : 100% noir à plat, sans trame
  • Faites attention à la taille des éléments et en particulier les textes.

 Nous espérons que ce tutoriel vous aidera. N'hésitez pas à nous contacter au 0 825 678 001 ou à visiter notre blog, pour nous faire part de vos observations.