Le Trapping (grossi-maigri)

Exemple de trapping imprimerie

Lors de l’impression offset, il se peut, que dans certains cas, un liseré blanc inesthétique apparaisse sur le bord de l’objet ou du texte.
Pour contrer ce problème, il y a la technique du Trapping.

Le trapping
Cette technique consiste à très légèrement grossir les textes, logos ou dessins qui se superposent sur les images ou aplats, de façon à ce que n’apparaisse pas le fameux liseré inesthétique blanc, entre l’objet et sa défonce dans le fond. Le trapping permet en outre de réduire l’impact des défauts de repérage.
En général, ce sont les logiciels qui gèrent automatiquement le trapping. Par contre, vous devez surtout vérifier les informations de surimpression pour éviter les mauvaises surprises.

Exemple de trapping imprimerie

Le I est surimprimé car il est noir. Les NP et le RI font l’objet d’un trapping. Les NT sont surimprimés par erreur (à corriger !)

Dans tous les logiciels du marché, vous pouvez gérer également le trapping manuellement.

One thought on “Le Trapping (grossi-maigri)”

  1. salut
    je suis dans le domaine de la flexographie depuis plus de 20 ans j’aimerai bien qu’on échange les informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *