Impression Pantone ou quadrichromie, quelles différences ?

impression pantone, impression quadri, différence quadri pantone

La quadri et le Pantone sont deux techniques différentes d’impression des couleurs . Dans le premier cas, on reproduit des images à partir de 4 couleurs. Dans le second, les couleurs sont pures et précises. La différence est quasiment invisible à l’oeil nu.

Pourquoi utiliser la quadri ?

La quadrichromie est un procédé d’impression basé sur l’utilisation de 4 couleurs :

  • 3 couleurs primaires (cyan, magenta et jaune)
  • le noir

C’est le fameux CMJN (ou CMYK en anglais). Elle permet d’obtenir une gamme de couleurs plus large grâce aux multiples combinaisons possibles. La quadri permet de reproduire presque toutes les couleurs. Par exemple, pour imprimer du bleu, on va utiliser 100% de cyan, 100% de magenta, 0% de jaune et 0% de noir. Chaque couleur va être imprimée une à une afin d’obtenir le résultat escompté.

C’est également une technique d’impression rapide et bon marché. On l’utilise principalement dans la pub, la presse, les brochures ou encore la littérature.

Bon à savoir :
L’impression des couleurs en quadri peut manquer de précision selon le calibrage des machines.

Quand préférer le Pantone ?

Contrairement à la quadri, les couleurs Pantone sont obtenues à partir d’un mélange réalisé avant d’imprimer. Les teintes sont normalisées et référencées dans un nuancier que l’on appelle aussi Pantonnier. Dix huits couleurs de base permettent d’obtenir environ 1000 nuances Pantone. Celui-ci est réactualisé chaque année. En 2020, l’entreprise a annoncé que la couleur de l’année était le classic blue.

Les teintes sont plus nettes et plus vives mais surtout plus précises qu’avec la quadri. C’est leur principal avantage. Ainsi, lorsque vous commandez une impression Pantone, vous êtes sûr d’obtenir la couleur souhaitée. Peu importe le calibrage de la machine. Les couleurs Pantone sont particulièrement utiles lorsque vous souhaitez reproduire une teinte précise sur différents supports, comme par exemple un logo.

Cette précision des couleurs permet de réaliser des aplats parfaits. C’est pourquoi on l’utilise beaucoup en marketing, packaging et autre communication institutionnelle.

Bon à savoir :
Certains papiers absorbent plus l’encre que d’autres. Pour ne pas perdre cette précision propre au Pantone, il existe 3 gammes :

  • Avec du papier couché : Pantone C (coated)
  • Pour le papier non couché : Pantone U (uncoated)
  • Papier mat : Pantone M (matted)

A savoir également que l’utilisation des couleurs Pantone n’est possible qu’en impression offset. En numérique, vous ne pourrez utiliser que le CMJN.

Inside the Pantone color factory

Et le RVB dans tout ça ?

Le RVB (RGB en anglais) n’a rien à voir avec le monde de l’imprimerie puisque c’est le mode colorimétrique utilisé sur les écrans. Comme son nom l’indique le RVB affiche les images en 3 couleurs (rouge, vert et bleu). Elles sont donc plus lumineuses que les images imprimées qui sont en 4 couleurs (cyan, magenta, jaune et noir).
L’erreur fréquente est de vouloir imprimer une image téléchargée sur internet (donc en RVB) en oubliant de la passer d’abord en CMJN. Vous constaterez que les couleurs sont plus sombres sur le papier que sur votre écran d’ordinateur.

Bon à savoir :
Transformer une image en CMJN est très simple. Par exemple, sur Photoshop, il suffit d’ouvrir l’image dans le logiciel puis de cliquer sur le menu Image –> mode –> couleurs CMJN.

Papeo propose des impressions quadri ou Pantone. Pour en savoir plus, visitez notre site Papeo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *