Le glossaire de l’imprimerie

glossaire imprimerie, dictionnaire

Fond perdu, zone tranquille ou bon à tirer : retrouvez toutes les définitions utiles dans notre glossaire de l’imprimerie. Cela vous aidera à mieux comprendre le monde du graphisme.

A

  • Accordéon : Le pli accordéon est une forme de pliage en « zig zag ». Les feuilles sont pliées de manière parallèle et alternée. Le pliage accordéon est idéal pour les dépliants qui contiennent de nombreuses informations. 
  • Aplat : Teinte plate, unie. C’est la surface d’un document dont la couleur est uniforme
  • Amalgame : C’est un tirage qui rassemble sur une même feuille plusieurs documents. Ils peuvent être de formats différents mais ils ont le même grammage papier et les mêmes couleurs. Ce procédé permet de réduire les coûts d’impression.
  • Ardoisine : C’est une zone d’écriture qui permet d’écrire au stylo. On la retrouve sur les cartes PVC

B

  • Bon à tirer ou BAT : C’est un document soumis au client avant d’être imprimé. La signature du Bon à tirer permet de dégager toute responsabilité de l’imprimeur en cas d’erreurs constatées après le tirage.

C

  • CMJN : c’est le mode colorimétrique destiné aux documents imprimés. Il permet de reproduire une large palette de couleurs en mélangeant les 3 couleurs primaires : Cyan, Magenta, Jaune. Le noir est ajouté à la fin du processus d’impression.

D

  • Données variables : Les données variables correspondent à des chiffres, une photo, un QR code ou à un code barre. Par exemple sur une carte de fidélité. On les appelle « variables » parce que ces données seront différentes sur chaque exemplaire.
  • DPI : abréviation de « Dot Per Inch » ou Pixel par pouce. Traduction de point par pouce (PPP)

E

  • Encre à gratter : Encre teintée en or ou argent qui s’enlève lors du grattage. Par exemple, elle permet de cacher du texte, des numéros qui sont ensuite dévoilés (ex : carte PVC avec encre à gratter).

F

  • Fond perdu : Egalement appelé « bords perdus ». Partie qui s’étend au-delà du format fini*. Les imprimeurs ayant une marge d’erreur de 1 à 2 mm, cela évite d’avoir un liseré blanc disgracieux à l’impression. Une des erreurs principales lors de la création d’un fichier est justement l’oubli de ces débords, appelés également bords perdus ou fonds perdus.
  • Format fini : C’est le format final obtenu après massicotage, c’est-à-dire après avoir coupé le papier et retiré les fonds perdus.

G

  • Gabarit : C’est un modèle de mise en page pour avoir où placer ovos visuels et vos textes. Pour vous aider dans la création graphique, des gabarits sont à votre disposition en téléchargement sur chaque produit de notre site.
  • Gaufrage :  Technique d’impression qui consiste à mettre en relief des motifs ou du texte sur du papier.  le gaufrage du papier en-tête ou des cartes de visite donne de l’élégance. 

L

N

  • Numérisation : Opération qui consiste à convertir un document papier en version informatique.

O

  • Overlay : C’est un film plastique que l’on appose sur une carte PVC afin de la protéger ou pour qu’elle soit plus résistante.

P

  • PAO : Publication (ou Production) Assistée par Ordinateur :  Conception de la maquette et mise en page sur l’ordinateur.
  • Pelliculage : C’est une technique qui consiste à apposer un film transparent (mat ou brillant) sur votre imprimé. Le pelliculage permet de protéger tous vos documents et les rend plus résistants.
  • Piqûre à cheval : Les feuilles sont agrafées sur le pli du dos de la brochure par exemple.

R

  • RVB : c’est le mode colorimétrique utilisé par défaut sur les écrans d’ordinateur. RVB : Rouge, Vert, Bleu
  • Résolution :  elle indique le niveau de qualité d’une image. Plus la résolution est élevée, plus la qualité sera optimale. On parle en ppp ou dpi (unités de mesure). Généralement, vous devez nous fournir un fichier enregistré en 300 dpi.

T

  • Traits de coupe : Ce sont des repères qui indiquent à l’imprimeur où il doit couper (massicoter) votre document.

V

  • Vernis sélectif :  c’est une technique qui consiste à déposer une protection sur un imprimé afin qu’il n’y ait pas de trace. On retrouve le vernis mat, brillant ou satin. Cette finition est parfait pour les cartes de visite, les dépliants ou les flyers
    Découvrez notre tuto sur le vernis sélectif

Z

  • Zone d’écriture : Appelée « ardoisine« .  C’est une zone vous permettant d’écrire de façon manuelle au stylo. Voici un exemple de blanc d’écriture
  • Zone tranquille : C’est une marge de sécurité d’environ 5 mm située à l’intérieur de votre document (contrairement au fond perdu qui se situe à l’extérieur du format fini). Les imprimeurs ont une marge d’erreur de 1 à 2 mm ; cela évite donc à vos éléments d’être trop proches de la zone de coupe. En respectant la zone tranquille votre texte ne sera pas tronqué lors du massicotage (coupe) de votre document.

Une définition à nous proposer ? Contactez-nous et l’on enrichira notre glossaire de l’imprimerie.